lundi 8 juillet 2019

Les ombres de Montelupo, Valerio Varesi

Une enquête du commissaire Soneri.


 - Happening ?
- Non, juste Apennins !

C'est l'automne bien tassé. Le commissaire prend quelques jours de vacances dans son village natal. Un besoin urgent de décompresser... SEUL !   
Mais ce retour aux sources a un petit goût amer pour Soneri. Les amitiés se sont refroidies et les complicités de l'enfance se sont évaporées. Même les champignons se font rares dans la brume. 

L'otium bat de l'aile

lorsque,

des coups de feux se font entendre dans la montagne. 
Braconniers ? Trafiquants ? Passeurs ? Partisans qui n'auraient pas été informés de la fin des festivités... 

et que, 

sur la place du village, on s'inquiète de commente activement la disparition du gros bonnet du coin, bizenesseman accompli, pourvoyeur de travail, voleur, prêteur, bienfaiteur, etc.

et que, 

lors d'une de ses virées champignonesques Soneri, trébuche sur un corps.

Sollicité par la maréchaussée de la bourgade voisine pour nettoyer la zone, il décline aimablement, mais fermement, l'invitation. Il n'est pas plus chez lui ici.

Mais c'était sans compter sur le passé familial du commissaire qui ressurgit derrière les portes. Doute et inquiétude l'envahissent.  

Une enquête menée à pas de loup. Sans paperasse, ni compte-rendu. Lente et pénible (y'a un peu de pente), la progression s'effectue, bien chaussé, couteau à la main, panier au bras et chien au talon.



    







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire