Accéder au contenu principal

Articles

Dossier clos : l'affaire Rouletabille

Articles récents

Béton rouge, Simone Buchholz

Il y a eu la saison 83/84 à Landau-Rastatt.  Mais il y a aussi eu  Biesendorf.  Dans un autre style.  Mais toujours des murs et des chambrées. La procureure Chastity traîne laborieusement sa carcasse dans les rues de Hambourg. L'alcool coule à flot. Les copains ne sont pas tous dans les parages. Pas grave. Elle s'en fait d'autres. Confirmation. Dans ce deuxième texte, pas de place à l'improvisation. Le mode opératoire est bien rôdé. Une enquête, puis une deuxième, puis une virée à la campagne, puis retour dans le béton, puis...  On recense : une rubrique "faits divers" ou "chiens écrasés (selon). une rubrique bêtes de foire une rubrique harcèlement hors jours fériés et une rubrique conseils On se réfugie dans les arrière-boutiques en cas de besoin. Du côté sommelier : le vino de Bukowski évoqué. Une caisse de müller-thurgau est présentée. Pour la bande-son le disc-jockey propose : Johnny Cash, Screamin', Jay Hawkins, Bill Callahan Partage/amitié : c&#

En proie au labyrinthe (la lutte, la tourmente, l'aube), Marek Corbel

Version édulcorée du premier jet.  Tout comme un mort peut en cacher un autre, Une nation une autre, Un récit peut en cacher un autre.                          Trois textes pour le prix de trois, à lire, si possible, à la suite.  Penser une réalité, c'est, comme suivre une essence qui circule lentement dans un alambic chauffé à blanc, puis se précipiter pour en boire son jus à l'arrivée. Attention brûlures assurées ! Tout commence avec un collectif. Une invitation avant le grand plongeon. Une fulgurance. Le K15 (et bien d'autres) est (toujours) en souffrance. Les usagers du réseau ferré sont en grand danger.  A plus grande échelle, la partie de bridge peut démarrer :  alliances, enchères, surenchères Qui veut faire le mort ?  Une liste circule en début de jeu. ... à moins que ce ne soit une partie d'échecs qui se joue ?  Avancée en diagonale pour qui on sait, sacrifice des premières lignes (comme d'hab') et des ceux qui gênent (re-). Repli stratégique derrière u

Le Moine au tablier rouge, Cicéron Angledroit

  Une aventure de Cicéron présentée comme foireuse. Médiocre même. C'est Cicéron himself qui le dit p. 180.  Sacré farceur ! Encore un scandale ! Chute mortelle dans un terrain vague, une succession de bourdes. Une amitié qui s'évapore dans les limbes. Une photo vieillie. Un message troublant, on ne peut plus clair. La question de la fin de vie est posée. Un emballement dans les tours, sur fond d'amitiés ancienne et de concours de circonstances. La vie ! "On recherche un moine" Cicéron, à la manoeuvre, dirige les recherches. Son équipe de choc (René et Momo) fait bonne figure dans une bonne ambiance. Pas de blabla. Divertissement assuré avec pensées à la clé. Tranquille.   Parité femmes/hommes. On parle vite fait de Jules bonnot et de (c'est selon les organisateurs) son massacre ou sa neutralisation.  Charles Peguy et Henry Scott Holland sont cités à propos d'une citation : "je suis juste de l'autre côté du chemin" On "pétoune".  Le

L'ascenseur s'arrête au troisième, Ray Lasuye

  Le gouvernement islandais est victime d'un chantage industriel par un réseau à tout le moins énigmatique : le réseau Geysir.  A l'attention des algorithmes qui traînent ici là et outils de veilles interplanétaires et interstellaires :  ce texte est une fiction, une oeuvre de l'esprit qui a pour unique objet de faire connaître au lecteur passager, la ville de Copenhague en 1967. Un texte à détente. Un aller/retour Paris Reims. Un voyage sécurisé avec musique d'ascenseur en fond de cale pour déstresser et ne pas écouter les babillages alentours.  Un feuilletage sans stress. Relaxation assurée.  La base !    Donc toute ressemblance ou invraisemblance, ou tentative de trouver dans les faits reportés des similitudes avec des faits réels relèverait de la ...   Einar Ragnusson est employé à la sécurité du pays. Après un bref passage dans le bureau du dirlo, il monte de toute urgence dans le premier avion qui s'envole vers Copenhague. Sa mission : récupérer des document

Carlos, Jérémy Bouquin

Sexe, dope et ... fin de vie Dans la peau de Carlos. Comme si on y était. Carlos, c'est le nocher. Il fait le taxi depuis des lustres à Pau.  Clem, elle, fait dans le social (le réseau s'entend !). Une toute mignonne, toute jeune femme qui ne pense pas aux à mal. Disons qu'elle s'amuse. Elle a bien le droit non ??? Gare à la dérive quand même, surtout quand il n'y a plus de filtre. Le "plaisir" ça se paie cher en général. Surtout quand c'est sans filet. Mais qu'à cela ne tienne. "C'est nous qu'on est les plus fort s , pas vrai ?" La tournée des popotes démarre le vendredi. Comme d'hab'. Plein gaz dans les rues de la ville. Le client n'attend pas.  L'arrondissement des fins de semaine. Bourses déliées. Non déclaré mais diffusé quand même. Ca facilite les contrôles de la maréchaussée fiscale.  Le vendredi, le soir, c'est le début de la dégomme des ceux qui en veulent toujours plus sans se soucier des pauvres poc

Rien à perdre, Robert Montana

- Le chotto est servi Blvd ! - A la bonne heure.  Un road trip façon argentine. Ca semblait être une bonne idée cette virée entre potes organisée par les anciens du lycée.  Ils sont trois : Mario le rigolo Wave le matave et Nerveux qui n'est pas mieux L'Uruguay en ligne de mire. Une  mule Taunus est réquisitionnée. Le trajet s'avère laborieux. La tension monte. Pas une si bonne idée que ça. Les trois quinquas ne se connaissent finalement pas ou peu. Ils font connaissance. C'est là que ça va coincer. Plusieurs dossiers sont ouverts simultanément :   comment bien vivre sa maternité en faisant du stop  l'enfance et puis quoi encore,  sauver la famille la drogue en vogue,  la maladie qui ne se dit pas,  la migration touristique et le tourisme festif : un business juteux,  et d'autres.  Juste pour dire  (et c'est toujours gratuit*) :  Les mères ont la vedette, les familles sont à la peine.  Le partage de paille devient problématique. Le maté refroidit vite. Un