jeudi 20 avril 2017

Dossier clos : l'affaire Tony Lonto


BIBLIOGRAPHIE de Tony LONTO                                        
Personnage créé en 1968 par Emil Richard JOHNSON
Américain (1937-1997)

Tony Lonto est un inspecteur de la brigade criminelle d'une grande ville 
américaine du Middle West.

Physiquement, nous avons plusieurs versions :

1) C'était un homme de petite taille aux cheveux noirs et à la peau basanée.
Son visage avait quelque chose d'aigu, d'inachevé, et une sorte d'expression 
affamée se lisait dans ses yeux sombres et sur ses lèvres minces. Il 
semblait se mouvoir nonchalamment, et pourtant avec une extrême
prudence, comme s'il s'attendait à ce qu'il se passe quelque chose. 
Un flic disait de lui : « il marche comme une mangouste dans un élevage de 
cobras ». (SN n°1368 page 32 & 33).

2) Tony Lonto était un homme de haute taille, puissant, avec des yeux 
sombres, intelligents, et des cheveux noirs légèrement grisonnants sur les
tempes. Il avaià présent quarante et un ans.  (SN n°2162 page 14).

3) A côté de Runnion, Lonto faisait figure de demi-portion; il n'était pas
vraiment petit, mais il en donnait l'impression quand il se retrouvait parmi
les autres inspecteurs de la brigade, plutôt du genre armoire à glace.
Mesurant un peu moins d'un mètre quatre-vingts, Lonto, quant à lui, avait
la silhouette athlétique mais déliée d'un coureur de fond.
(SN n°2687 page 40).

Avant d'être flic (son biographe situe son engagement vers l'âge de sa
majorité), il avait mené une existence de petit dur des rues, décidant
finalement qu'il était plus facile d'être flic que traqué par la police.
Sous les ordres du lieutenant Jaworski avec pour coéquipier Ed. Violet 
ou Pat Runnion et pour indic O'Toole, dit La Poubelle, un vieux marchand
de journaux à la peau ridée comme un pruneau. Il doit mettre un
terme aux forfaits d'un tueur de macs, découvrir la brebis galeuse du
commissariat qui couvre un trafic de drogue, retrouver l'assassin d'un
dealer d'héroïne pure. Bref la routine.
Coté cœur il tombe amoureux d'Anna Ryan, juste avant de l'épouser il
apprend par la brigade des Mœurs que c'est une prostituée, c'est la fin
de ses illusions. Plus tard il se mariera avec Robin, une hôtesse de l'air
âgée de quatorze ans de moins que lui.

La ville apparaît comme l'élément primordial. Véritable héroïne, il règne dans cette jungle impitoyable, cruauté et violence.

Les dossiers en question  ( 1ère édition) : 

1 – Les harengs ont bon dos, 1969           Silver Street, 1968
   Trad. Marcel Frère                              Harper & Row, New York
   Gallimard (Série noire n°1253)

2 – La chute de Pégase, 1970                  The Inside Man, 1969
   Trad. Janine Hérisson                          Harper & Row, New York
   Gallimard (Série noire n°1368)

3 – Le  gang des éclopés, 1989                 Blind Man's Bluff, 1987
   Trad. Daniel Lemoine                            St. Martin's Press, New York
   Gallimard (Série noire n°2162)

4 – Les mains d'Eddy Loyd, 2003             The Hands Of Eddy Loyd, 1988
   Trad. Samuel Fesch                               St. Martin's Press, New York
   Gallimard (Série noire n°2687)


5 – (Non traduit en français)                    Dead Flowers, 1990
                                                                 International Polygonics, 
                                                                 New York


 Une contrib' de Dan
Avril 2017