Accéder au contenu principal

Les cages flottantes, Gaston Leroux

- 3214 ?
- Présent ! 
- 3215 ?
- Présent  !
- 3216 ?
- ...
- 3216 !!! C'est-y pour aujourd'hui ou c'est-y pour demain ?
- C'est pour quand Chéri-Bibi voudra !



"Ni anarchiste, ni collectiviste !". 

C'est le 3216 qui le dit.

Une galère est en direction de Cayenne. Son patron, le commandant Barrachon et son second, De Violène,font de leur mieux pour que le voyage se déroule bien. Chants marins, coquins et vilains au programme. Mais la révolte enfle pour les hommes en cages. Et ceux-là ne sont pas des enfants de choeurs. Loin de là.   

A ce stade, tout ce que l'on sait, c'est que Chéri-bibi est le meneur. L'homme est accusé d'avoir découpé en dix-sept morceaux une petite bonne (entre autres). 

La bonne blague oui ! 

Enfin, depuis qu'il est né, Jean, l'apprenti boucher de Dieppe, accumule les problèmes. Sa frangine Jacqueline a bien essayé de sauver son âme, mais sans résultat. On lui doit quand même le blaze de Chéri-Bibi. Ce n'est pas rien.

De méprise en quiproquo, le texte nous invite à réfléchir sur des thèmes aussi variés qu'actuels. La vengeance, l'identité, la souffrance, la violence, l'amour, la fatalité, la mort, la trahison, les gentils-méchants (et inversement), la non-peine de mort... et ses conséquences... Les sujets sont bateaux. Mais la manière y est.

La poésie transpire à grosses gouttes. Le Rolla de Musset est déclamé à pleins poumons. 

On organise une tombola. Une rançon est demandée. Les socialistes sont égratignés. Les femmes sont défendues dans leurs droits. 

En vain.

On soupçonne la mise en scène d'un premier cas de GHB.

Une petite soeur des pauvres est prise la main dans le sac. Mais, à sa décharge, cela fait suite à une autre affaire de main dans le sac. Un Comte ou un Baron. Qu'importe !  Pauvre soeur sainte Marie des Anges !

On croise un flic à la Javert, l'inspecteur de la sûreté Costaud. Des types peu fréquentables, également. Une louve rassemble ses petits, une ficelle qui donne du fil à tordre, un médecin en avance sur son temps, une gueule de bois, une boule de gomme, des gens de la "haute" obligés de se mettre à genoux.

De l'action, des rebondissements, en veux-tu en voilà. Une énigme à la chambre jaune pour agrémenter. Des voyages exotiques.

Appel à témoin : la personne qui a vu l'homme au chapeau gris est priée de se manifester auprès de la maréchaussée de Dieppe Rédac'.

FATALITAS ! 

Son dossier clos

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Dossier Clos : l'affaire Arsène Lupin

Nom : Lupin   Prénom : Arsène Raoul Année naissance : 1905  (pour l'état civil, les pointilleux et ceux que ça intéresse... : 1874)                         Décès : 1941 Lieu de naissance : Blois Sexe : masculin                         Géniteur : Maurice Leblanc Nationalité : Français Etudes : classiques Latin-Grec, médecine Profession : dermatologue, prestidigitateur et ... cambrioleur !  Devise : nd Situation familiale : en mains Signes particuliers  : Arsène Raoul  Lupin est né en 1874 à Blois  d'un père  escroc, professeur  de boxe d'escrime et de  gymnastique et d'une mère de la noblesse.  Dès l'âge de six ans il dérobe un collier ayant appartenu  à la du Barry, vol non élucidé.  Après des études classiques : Latin-Grec, il se tourne vers la médecine  et la dermatologie.  Parallèlement il s'intéresse à la Prestidigitation.  A la mort prématurée de sa  première épouse Clarisse d'Etigues, il se lance dans la carrière  de cambr

Sarah Jane, James Sallis

- T'as fait ta valise Blvd ? - Pourquoi on part en voyage ? Un père chasseur et une mère fugueuse.  Sarah "mignonne" fait comme tous les gosses. Elle attend patiemment son tour. jusqu'au jour où elle décide de prendre le pullman l'autocar pour faire la route. Pour faire sa route. Celle qui fait de la vie un chaos.  Sarah part en voyage  Pas fainéante, elle enfile les boulots comme des boulets autour de son cou. L'uniforme, en général, lui sied à merveille. Cuistot, boulanger, militaire, flic... Elle est instable à tout point de vue (exit Gregory, Yves, Ran), mais finalement, à son retour de campagne, Sarah fait une halte à Farr (Pennsylvanie ?), épuisée, il semblerait.  Elle est reprise en main par Cal, le shérif du coin. Après... Un texte d'une extrême noirceur. Les sens sont à fleur de peau. Les ravages de l'alcool, de la guerre et de la vie en général. Les petits riens qui font tout. Qui grossissent à vue d'oeil, mais que personne ne voit.  On

L'âme du fusil, Chantal Pelletier

Lettre à Pierre Le rapporteur est un chasseur. Sans emploi, la cinquantaine (?), chef de famille, dégradé, un grain de beauté (?), et deux fils.  Nel mezzo del camin' (etc.), on aimerait bien vider son sac.  Mais fatalement, les ceux qui pourraient écouter, sont les ceux-là mêmes qui sont pas aptes... sur le papier. Alors faut en trouver d'autres. Pierre est au bout de la chaîne. C'est lui qui doit s'y coller... et nous par la même occasion. La défaite est au coin de chaque mot. De chaque pensée. Une aigreur dans l'estomac. Des remontées d'acidité dans les narines. Il y est question d'adultère, de vengeance de l'engeance, des amis. Avec en prime, une vision certaine vision de la masculinité . A noter que le Voisinage est à l'honneur. Un sujet peu abordé, et qui pourtant, parle à tous.   PMTDT P.S. La Direction assure à l'auteur.e.trice tout son soutien et son respect quant travail effectué.